Wolfgang Stiller 

vita Wolfgang Stiller

German artist Wolfgang Stiller’s sculptural installations are innovative, very direct and intelligent. 

Stiller who has had more than 30 solo exhibitions internationally including Greece, Italy, USA, Japan and Czech Republic, presents one of his finest art installations called Matchstick Men. The installation consists of several larger than life half burnt matchsticks which represent people suffering from a work burnout. Through his installation, Stiller aims at highlighting the most common issue amongst the working class professionals in the modern day society – Burnout syndrome. The installation illustrates the harsh impact of the syndrome on human life and how this state of vital exhaustion can create a permanent damage to the physical and mental well being. Simply fantastic!


Artist Statement:
I had some head molds sitting in my studio left over from a mannequin production I did for a movie in China. Back then, I was living in Beijing. I also had some pieces of thick bamboo wood lying around from another installation that I had done. I was playing around with those two elements and after awhile the heads ended up on the bamboo sticks.

The meaning and content of a work grows while I’m in the process of doing the physical work. I really like the literal aspect of “matchstick head” in German, (which is) called, “Streichholzkopf.” It refers to an actual head (and) is stronger in the German language.

One could read those burned matches as worn-out or burned-out human beings. The installation can appear like a battlefield or just like some playground where someone played around with matches and dropped them. All the heads I’ve used so far are from Chinese people. This sometimes leads to the assumption that this is a criticism of the Chinese government. One can read it that way, but I think this metaphor could be used for any western system as well. The matchboxes could be simply seen as formal elements within the installation, as coffins or simply as matchboxes. I actually like to keep it open since I don’t like art that leaves no space for one’s own imagination.

À propos de WOLFGANG STILLER

Les installations sculpturales de l'artiste allemand Wolfgang Stiller sont innovantes, très directes et intelligentes.

Stiller, qui a eu plus de 30 expositions personnelles dans le monde entier, notamment en Grèce, en Italie, aux États-Unis, au Japon et en République tchèque, présente l'une de ses plus belles installations artistiques intitulée Matchstick Men. L'installation se compose de plusieurs allumettes à moitié brûlées, plus grandes que nature, qui représentent des personnes souffrant d'un épuisement professionnel. À travers son installation, Stiller vise à mettre en lumière le problème le plus courant parmi les professionnels de la classe ouvrière dans la société moderne - le syndrome du burnout. L'installation illustre l'impact sévère de ce syndrome sur la vie humaine et comment cet état d'épuisement vital peut créer un dommage permanent au bien-être physique et mental. Tout simplement fantastique !


Déclaration de l'artiste :
J'avais quelques moules à tête dans mon studio, vestiges d'une production de mannequins que j'avais faite pour un film en Chine. À l'époque, je vivais à Pékin. J'avais aussi des morceaux de bois de bambou épais qui traînaient d'une autre installation que j'avais faite. Je jouais avec ces deux éléments et au bout d'un certain temps, les têtes se sont retrouvées sur les bâtons de bambou.

La signification et le contenu d'une œuvre se développent pendant que je fais le travail physique. J'aime beaucoup l'aspect littéral de la "tête de bambou" en allemand, (qui est) appelée "Streichholzkopf". Il fait référence à une tête réelle (et) est plus fort dans la langue allemande.

On pourrait lire ces allumettes brûlées comme des êtres humains usés ou brûlés. L'installation peut ressembler à un champ de bataille ou tout simplement à un terrain de jeu où quelqu'un a joué avec des allumettes et les a fait tomber. Toutes les têtes que j'ai utilisées jusqu'à présent sont celles de Chinois. Cela laisse parfois supposer qu'il s'agit d'une critique du gouvernement chinois. On peut le lire ainsi, mais je pense que cette métaphore pourrait être utilisée pour n'importe quel système occidental également. Les boîtes d'allumettes pourraient être simplement considérées comme des éléments formels au sein de l'installation, comme des cercueils ou simplement comme des boîtes d'allumettes. En fait, j'aime bien la garder ouverte, car je n'aime pas l'art qui ne laisse pas de place à l'imagination.

WHERE WE ARE

S w i t z e r l a n d 

Pictrix  Gallery

Showroom art

Rue Cheneau de Bourg 8

1003 Lausanne

info@pictrixgallery.com

www.pictrixgallery.com

Du lundi au vendredi de 14-17

ou sur rendez-vous

  • Instagram
  • Pinterest

© 2020 PICTRIX Propulsé avec Javelots.org